François-Joseph et Sissi

(source)

bullet

François-Joseph Ier d'Autriche

 

François-Joseph Ier, (1830-1916) a été empereur d'Autriche, roi de Hongrie et roi de Bohême.

 

Généralités

 

François-Joseph 1er est le fils de François-Charles archiduc d'Autriche et de Sophie de Bavière. Monté sur le trône d'Autriche en 1848 après l'abdication de son oncle Ferdinand 1er empereur d'Autriche et la renonciation au trône de son père François-Charles d'Autriche. Roi de Hongrie à partir de 1867, il eut un des règnes les plus longs de l'histoire (68 ans).

 

François-Joseph fut confronté à plusieurs drames familiaux :

 

* Son frère, l'archiduc Maximilien périt fusillé en 1867 après être monté sur le trône du Mexique en 1864

* Son fils unique l'archiduc Rodolphe se suicida à Mayerling en 1889 en compagnie de la baronne Marie Vetsera ;

* Son épouse, Élisabeth (« Sissi ») fut assassinée en 1898 à Genève, par un anarchiste.

 

Mariage et descendance

 

En 1854, Il épouse Élisabeth de Wittelsbach (1837-1898) fille de Maximilien duc en Bavière et de Ludovika de Bavière. Ils ont 4 enfants :

 

* Sophie (1855 - 20 mai 1857).

* Rodolphe (1858 - 30 janvier 1889) archiduc d'Autriche.

* Gisèle (1856-1932), épouse en 1873 Léopold de Bavière (1846-1930).

* Marie-Valérie (1868-1924), épouse en 1900 François-Salvator archiduc d'Autriche (1866-1939).

 

Son règne

 

Comme ses prédécesseurs, François-Joseph s'appuie essentiellement sur les forces traditionnelles de la dynastie Habsbourg : la haute noblesse, le clergé et l'armée.

 

François-Joseph se lance dans de nombreux conflits:

 

* De 1859 à 1860, il attaque le Royaume de Piémont-Sardaigne aux fins d'empêcher la réunification italienne.

* En 1864, il attaque le Danemark.

* En 1866, il lutte contre la Prusse, qui, victorieuse, reprend le rôle traditionnel de l'Autriche en Allemagne.

* En 1871, une alliance est conclue avec le nouvel Empire allemand.

* En 1914, à la suite de l'attentat de Sarajevo, le 28 juin 1914, il attaque la Serbie et déclanche la Première Guerre mondiale qui aboutira au démembrement de l'Autriche-Hongrie.

 

François-Joseph meurt le 21 novembre 1916, en pleine guerre. Son petit-neveu lui succède sous le nom de Charles Ier.

Retour Menu

 

 

bullet

Élisabeth de Wittelsbach

 

Élisabeth de Wittelsbach (1837-1898), née duchesse de Bavière, fut impératrice d’Autriche (1854-1898) et reine de Hongrie (1867-1898). On l'appelle donc aussi Élisabeth de Bavière, Élisabeth d’Autriche. Son surnom était Sissi.

 

Fille du duc Maximilien et de la princesse Ludovika de Bavière, Élisabeth de Wittelsbach, dite Sissi, naquit le 24 décembre 1837 à Munich. Elle grandit avec ses trois frères, Louis-Guillaume, Charles-Théodore et Maximilien-Emmanuel, et ses quatre sœurs, Hélène, Marie-Sophie, Mathilde et Sophie-Charlotte, l'hiver à Munich et l’été à Possenhofen, Possenhofenun petit château situé sur le lac de Starnberg. Elevée dans une absence de manières et de contraintes, elle était passionnée d’équitation, de poésie et de promenades en forêt.

 

En 1853, alors que l’empereur d’Autriche, devait se fiancer avec sa sœur Hélène, il tomba amoureux d’Elisabeth et l’épousa en 1854. Les premières années du mariage furent soit disant heureuses, donnant au couple deux filles, Sophie et Gisèle, puis un fils, Rodolphe.

 

Mais Elisabeth, atteinte de tuberculose, du se rendre à Madère pour y reprendre des forces. Miraculeusement guérie, elle ne cessera dès lors de voyager partout en Europe, notamment en Hongrie, en Grèce et en Irlande. En effet, détestée par sa tante et belle-mère l’archiduchesse Sophie qui lui avait pris ses enfants, étouffée par le protocole rigide de la cour de Vienne, Sissi fuyait désespérément le palais de la Hofbourg, qu’elle nommait sa prison.

 

Passionnée par la Hongrie, sa langue et son peuple, elle favorisa le compromis austro-hongrois et fut couronnée en 1867 reine de Hongrie, aux côtés de son mari.

 

En 1868, Élisabeth accoucha d’une fille, Marie-Valérie, qu’elle élèvera elle-même et qu’elle chérira, dit-on, plus que ses frères et sœurs. Les morts successives en quelques années de son cousin Louis II de Bavière, de son père Maximilien, de son fils unique Rodolphe, de son ami Gyula Andrassy, de sa sœur Hélène et de sa mère Ludovika plongèrent Sissi dans une douleur et une mélancolie indescriptibles.

 

Le samedi 10 septembre 1898, elle est assassinée à Genève, sur le quai du Mont-Blanc, par un anarchiste italien, Luigi Lucheni (26 ans), qui voulait à tout prix tuer un prince européen. Il avait jeté son dévolu sur le comte de Paris mais celui-ci avait reporté son déplacement à Genève. L'anarchiste se met alors en faction près de l'hôtel Beau-Rivage où réside l'impératrice. Vers 15 heures, celle-ci sort au bras de sa dame de compagnie, la comtesse Irma Sztaray, en vue de prendre le bateau pour sa résidence de Territet, sur la rive vaudoise du lac Léman. Passant près du jeune homme, l'impératrice reçoit ce qu'elle croit être un coup de poing et trébuche. Tandis que le meurtrier s'enfuit, elle atteint avec peine son bateau et perd connaissance. Ramenée dans ses appartements, elle meurt dans les bras de Fanny Mayer, l'épouse du propriétaire de l'hôtel. Aujourd'hui, une statue commémorative se dresse face à l'hôtel.

Retour Menu

 

 

 

 

Le destin sentimental et tragique de «Sissi» a suscité une abondante littérature

et fait la gloire de Romy Schneider au cinéma.

 

 

(source)

bullet

Petite bio rapide de Romy Schneider

 

Nom : Albach

Prénom : Rosemarie Magdalena

Le prénom Rosemarie vient de Rosa, la grand-maman paternelle

Née le : 23 septembre 1938

Lieu : Vienne (Autriche)

Décédée : le 29 Mai 1982 à Paris

Son frère Wolfgang naît en 1940

 

Fille des acteurs Magda et Wolf Albach.

 

1944 Romy entre à l'école primaire de Berchtesgaden, un an avant le divorce de ses parents qui la laissera assez perturbée.

 

1949 elle devient pensionnaire de l'Internat Goldenstein, près de Salzbourg.

 

1953 elle s'inscrit à l'École des Beaux-Arts de Cologne. Le producteur Kurt Ulrich cherche une jeune fille pour interpréter le rôle de la fille de Magda Schneider dans Lilas Blancs. Magda propose Romy dont les essais sont si brillants qu'elle est engagée immédiatement.

 

1954 Romy est contactée par Ernst Marischka pour tourner Les jeunes années d'une reine. Ce sera son premier grand succès commercial et le début d'une grande série romanesque dont les trois volets de Sissi seront l'apogée. Elle aura du mal à se défaire de cette image.

 

1957 Kirk Douglas remarque lors du Festival de Cannes, et la Paramount veut lui offrir un contrat de trois ans. Mais sa famille s'y oppose et elle commence à se rebeller en acceptant d'interpréter Jeunes filles en uniforme, dont le sujet traitant des amitiés saphiques dans un pensionnat, fait grincer bien des dents.

 

1958 Pierre Gaspard-Huit lui propose en le rôle principal de Christine, aux côtés de deux jeunes premiers : Jean-Claude Brialy et un certain Alain Delon... Un amour flamboyant se déclare entre eux au cours du tournage, elle part avec lui s'installer à Paris et leurs fiançailles officielles sont célébrées le 22 mars 1959 devant la presse internationale. Suivront cinq ans de passion orageuse pendant lesquelles Romy prend véritablement le large par rapport à sa famille et aux rôles de jeune-fille-idéale-bien-sous-tous-rapports qu'on lui suggère sans cesse.

 

1962 Romy Schneider et Alain Delon se séparent.

 

1966, Le 15 juillet, Romy Schneider épouse Harry Meyen, metteur en scène de théâtre ,le 3 décembre 1966, un fils David-Christopher, naît.

 

1967 son père décède des suite d'un infarctus à Vienne à l'âge de 60 ans.

 

1973 Romy Schneider divorce de Harry Meyen, qui lui réclame la moitié de la fortune pour qu'elle puisse conserver la garde de David.

 

1976 avril, Romy Schneider se voit décerner le "César" de la meilleure interprétation Féminine de l'année pour son rôle dans L'important c'est d'aimer (Harry Meyen se suicide le 15 avril 1979 à Hambourg).

 

1977 elle épouse Daniel Basiani le 18 décembre 1975, le 21 juillet naît une petite fille Sarah Magdalena.

 

1980 elle se sépare de Daniel Basiani,elle subit une ablation du rein droit.

 

1981 juillet A quinze ans, son fils David décède suite a un accident aux conditions atroces, il s'est empalé sur les pointes d'acier d'une grille qu'il avait voulu franchir.

 

1982 le 29 mai Romy Schneider est retrouvée morte à son domicile, elle a succombé à une crise cardiaque dont les causes demeurent inconnues,elle repose au cimetière de Boissy-Sans-Avoir.

 

 

 

Retour Menu - Retour Voyages